Tendance coiffure 2010 banane



Narcisse Raponda comme back


Après avoir été parmi les précurseurs de la mode au Gabon en étant notamment lui-même mannequin, Narcisse Raponda, plus connu sous le pseudo de Narcisse a décidé de faire un retour aux sources après une longue retraite pour cause professionnelle. Amoureux de la mode depuis longtemps il vient de lancer son agence de mannequins « Olatano » et s’apprête à lancer la toute première revue gabonaise consacrée à la mode dans son ensemble.


Après avoir quitté la scène de la mode notamment de mannequinât Narcisse Raponda de son vrai nom plus connu sur l’identité de Narcisse pour les intimes a décidé de revenir sur le terrain et continuer à servir la discipline qu’il adore temps.

Après avoir renoncé depuis plusieurs années le mannequinât il vient de lancer son agence de mannequin qui a pour nom « Olatano » qui se produit deux fois par mois dans un hôtel de Libreville et s’apprête à mettre sur le marché la toute première revue gabonaise consacrée à la mode dans son ensemble.

En outre notre comptable de formation est également un heureux manager puisqu’il encadre depuis quelques années un groupe de danse qui fait ses preuves un peu partout.

A retrouvez très prochainement l’interview exclusive de l’homme sur votre webradio préférée

Gloria Mika

Arrivée récemment de Paris pour mettre en place ses filets de production contre la fraude électorale, le jeune mannequin a déclaré que sa pétition en faveur d'un report de la date des élections, qu'elle juge essentiel pour un scrutin dans les règles, a déjà rassemblé plus de 720 signatures.

Le mannequin greco-gabonais, initiatrice des «Anges gardiens du Gabon», un site communautaire censé mobiliser des citoyens bénévoles pour surveiller le processus électoral au Gabon, a annoncé avoir des «doutes sur la transparence» de l'élection présidentielle au Gabon.

Elle a notamment dénoncé les «informations pas claires» que l'ambassade du Gabon en France diffuse sur les inscriptions sur les listes électorales, mais surtout les conséquences pour le pays d'un président «mal élu».

Si les élections «ne se passent pas comme il se doit, j'ai la crainte que ça se passe très, très mal après. On ne peut pas se payer le luxe d'une guerre civile», poursuit-elle avec gravité.

Toutefois, consciente que cette initiative a peu de chance d’aboutir, elle estime qu’il faut se mobiliser pour la surveillance du scrutin du 30 août sur chaque bureau de vote. Elle a annoncé qu'elle va recruter des «Anges gardiens», c'est-à-dire des citoyens bénévoles au Gabon et à l'étranger, qui iront se poster dans les bureaux de vote lors du scrutin.

Après s'être renseignée sur les «techniques de fraudes» dans une élection de cette configuration, Gloria Mika a indiqué que ses «Anges gardiens» vont photographier les procès verbaux qui annoncent le vainqueur dans chaque bureau de vote. Ce procédé permettra de comptabiliser les votants et de recouper ce chiffre avec celui des bulletins dépouillés.

Elle est en pourparlers avec une ONG gabonaise qui lui aurait promis 3 000 bénévoles pour surveiller les élections. Mais à trois semaines du scrutin, la structure que Gloria Mika veut mettre en place ne compte encore qu'une trentaine de volontaires.

Haute fashion Africain





Junya Wanatabe

Though we sift through dozens of lookbooks daily, it’s rare that we come across a new line that’s both original and has covetable merch. But Suno is such a one. Designer Max Osterweis founded the label last year after a decade spent collecting textiles in Kenya. The resulting brightly patterned, clean-lined separates are each one-of-a-kind and are artisanally produced in the African nation. In fact, for spring Osterweis is only producing 1000 pieces of the twenty styles. Suno’s clashing, vintage-y prints feel very of-the-moment (see: Junya Watanabe Spring 2009), so much so that Opening Ceremony placed a sizeable order for both its New York and Los Angeles stores. The price range is a rather reasonable $160 to $600. If you’re staying away from the galleries this season, consider it original art on a budget.
—Romney Leader

Gloria Mika est née au Gabon, d’une mére Grecque et d’un pére Gabonais. Elle a vécu dans plusieurs pays comme le Sénégal, la France, la Grèce et les Etats-Unis.

Elle a débuté dans le monde du mannequinnat, après avoir été la première dauphine d’un concours de mode au Etats-Unis. Depuis, elle a travaillé avec des stylistes de renom tels que Ungaro, Escada, Pierre Cardin ou encore Alphadi.

Elle a été l’un des visages de la célèbre marque, l’Oréal et a aussi defilé pour Diesel. Elle a également été dans le clip video “Sweetest Girl” de Wyclef Jean avec des artistes célèbres comme Akon et Lil Wayne.

Elle travaille pour des agences comme “VN models Mgt” et “Companies Ice Models”. Gloria aime rencontrer de nouvelles personnes et découvrir de nouvelles cultures. Rien ne la rend plus heureuse que l’expérience de partager avec les autres.

Marlyne Léa Ayene Ella Miss Gabon 2009


Miss Gabon
Marlyne Léa Ayene Ella Miss Gabon 2009
22 ans, étudiante en licence d’anglais à l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville Marlyne Léa Ayene Ella a été élue dans la nuit de samedi à dimanche miss Gabon 2009 devant 17 autres prétendantes à la couronne de la beauté gabonaise. elle est étudiante de 23 ans, et prépare une licence au département d’anglais de l’Université Omar Bongo (UOB) de Libreville.


Première dauphine Marie thèrese Palysandre Bert: représentante Estuaire.
Etudiante


Deuxième dauphine Cynthia Carmen Mboumba représentante Ngounié.
Élève.

Défilés parisiens

Défilés parisiens: Dior orientalisant, Lanvin sans fioritures, Miyake karateka

John Galliano pour Christian Dior a proposé d'affronter la rigueur hivernale avec un vestiaire d'une opulence orientalisante, tout en rondeurs et fluidité, cachemire brodé, brocarts et soieries, dans la collection de prêt-à-porter féminin présentée vendredi. Lire la suite l'article
Photos/Vidéos liées
Modèles de John Galliano pour Christian Dior le 6 mars 2009 à Paris Agrandir la photo

Plus de photos Mode
Articles liés

* AnnaLynne McCord : sexy à tout prix ! Regardez
* Pamela Anderson super sexy et destroy... pour le défilé Vivienne Westwood !
* Prêt à porter: Dior l'orientaliste, Lanvin le "réaliste"
* Plus d'articles sur : Mode

Discussion: Mode

Dans une tente dressée dans le Jardin des Tuileries, surgissant d'un grand paravent doré représentant des brins de muguet, la fleur emblématique de la maison, sont apparues des silhouettes aux épaules arrondies, aux jupes-oeuf resserrées au genou, aux vestes cintrées.

De grands cols de fourrure réchauffent des manteaux en jacquard de laine noire, la fourrure se pose aux poignets, court le long de l'ourlet, ou s'éclaire de broderies précieuses. Elle se décline aussi en gilet sur une combinaison de soie.

Le soir surtout, les femmes adoptent une élégance de sultanes, inspirée de "la décadence opulente des orientalistes et (des) miniatures persanes". Elle se glissent dans des sarouels en satin ou en lamé ou des combinaisons-pantalons en mousseline rebrodées de fils métalliques et de pierreries.

Le violet, le rouge, le fuchsia, le bleu, l'or et l'argent complètent le noir et le gris Dior de cette collection applaudie notamment par les actrices Charlize Theron et Milla Jovovich.

Alber Elbaz pour Lanvin a conquis son public avec une collection sombre et sans fioritures qui dessine des silhouettes nettes, en robes noires et longs gants de cuir, délicates robes drapées, jupes noires brodées de pierres, étoles de fourrure qui barrent la poitrine d'un trait, gros colliers métalliques aux formes géométriques.

"C'est un film d'aujourd'hui, un film en blanc et noir", a commenté Alber Elbaz. "Tout est dans la simplicité, tout est dans la coupe", même s'il y a aussi "un travail autour des brillances" qui restent cependant discrètes.

L'ex-femme de Mick Jagger, Bianca Jagger, et les actrices Kristin Scott-Thomas et Alexandra Lamy figuraient au premier rang du public.

Chez Yohji Yamamoto, les femmes se drapent dans de longs robes et manteaux fermés jusqu'au cou mais qui se fendent d'un zip dans le dos, ou dans des vestes asymétriques sur de longues jupes fluides et se chaussent de boots rouges qui dévoilent le talon d'Achille.

Les silhouettes se font bicolores noir et blanc avant que le rouge vif ne gagne du terrain, d'une tache sur l'épaule à une manche puis à la robe entière.

La collection illustre" la dualité de la femme", explique-t-on dans l'entourage du créateur japonais: "il y a le côté très austère des grandes robes en gabardine de laine et derrière, un côté beaucoup plus sexy".

Chez Issey Miyake, Dai Fujiwara a dessiné, en partenariat avec des maîtres de karaté, une collection centrée sur le mouvement, facilité par des coupes souvent amples, des plissés judicieusement placés et des matières souples qui, dit-il, "permettent de bouger rapidement".

Des chorégraphies à base de mouvements de karaté ont ponctué le défilé.

Le styliste japonais propose par exemple des pantalons amples plissés sur la moitié inférieure de la jambe, d'autres resserrés aux chevilles, des combinaisons-pantalons bouffantes couleur brique et d'une fluidité inspirée par des laques japonaises.

L'objectif de ces vêtements, réalisés en polyester ou en fine laine, est de "permettre une aisance parfaite des mouvements du corps".

inline
Duro
motif


Get le LOOK



Diane von Furstenberg

Festival international de la mode gabonaise (FIMOG) 3ème édition

Le samedi 28 février prochain, se tiendra dans la soirée, la 3ème édition du Festival International de la Mode Gabonaise à Libreville. Le festival verra la participation de grands créateurs venus de divers horizons.
Le Festival international de la mode gabonaise (FIMOG), se repositionne au devant de la scène pour la 3ème année consécutive. En effet, Demongaryas Fashion, l’organisateur, a prévu de mettre cette année encore les petits plats dans les grands avec comme depuis le lancement de ce grand rendez-vous de la mode au Gabon, les mêmes partenaires parmi lesquels le Ministère de la Culture et des Arts et la Croix Rouge gabonaise.
Cette année aussi, le festival comptera la participation de grands créateurs locaux et de ceux venus de pays du continent mais aussi, d’occident. Le public friand du « beau », aura droit pour cette 3ème année consécutive à des créations de choix grâce aux stylistes modélistes de renom qui effectueront le déplacement. L’édition 2009 sera marquée par des expositions-ventes comme à l’accoutumée et, de défilés agrémentés des prestations des artistes invités par le comité d’organisation.
A titre de rappel, la 2ème édition qui s’était déroulée le 23 février 2008 sur le site de Gabon Expo de Libreville, avait retenu l’attention grâce aux défilés de qualité mais également, à la présence d’invités de marque tels Abdel Aïda du Cameroun, Yan Still et bien d’autres.
Côté Gabon, on avait pu retrouver Jessica Design et Demongaryas pour ne citer qu’eux. Paul Sandra, Yan Still, Bebeca Maroga, Jeacques Simon étaient aussi de la partie. Plus d’informations dans nos prochaines diffusions.


Spring 2009



Création de Mireille Nzoubou



Bravo Mireille

Vainqueur dans sa categorie


16/01/2009 Iliona Blanc Bonjour à tous,

Je remercie chacun de vous pour m'avoir soutenue durant l’aventure des KAwards.
Merci à ceux qui ont voté assidûment et à tous ceux qui ont pris le temps de me laisser des commentaires.
Merci pour tous vos encouragements.
Je vous donne rendez-vous au printemps pour la sortie de mon 1er album "Chipiemania" et en attendant, je vous attends sur :
www.myspace.com/ilionablanc ou sur www.ilionablanc.fr

A très vite,
Peace@Love
Iliona Blanc
La grande finale c'est ce samedi.....

BEATRICE K


Béatrice k une styliste professionnel de cheveux.

Africa Black Mannequins Awards 2009


Le styliste modéliste gabonais Christ On, est sur tous les fronts ! L’artiste qui a initié un nouveau concept en fin 2008, le concours de mannequinat «Africa Black Mannequins Awards 2009», visant à découvrir de nouveaux mannequins sur le continent et à les lancer sur la scène internationale, annonce les prochaines dates de présélection à Libreville. Le concours qui a démarré le 06 décembre dernier, se poursuivra les 19 janvier et 13 février prochains.

Christ On est de retour ! Le styliste modéliste gabonais ayant initié en décembre dernier un concours de mannequinat à portée internationale, l’«Africa Black Mannequins Awards 2009», annonce les prochaines dates de présélection de la manifestation culturelle. En effet, ayant été lancé à Libreville au Gabon le 06 décembre dernier par son initiateur, le concours qui réunit dix pays africains pour cette première édition du genre, est à l’étape des présélections ( reste la 2ème et la 3ème) dans la capitale gabonaise où se déroulera d’ailleurs le 18 avril prochain la grande finale.

Signalons que les autres capitales sont quelque peu en avance sur Libreville puisqu’ayant achevé les présélections ; pays parmi lesquels : le Cameroun, les deux Congo, la Guinée Equatoriale, le Bénin, le Togo, le Mali, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Mis à part cela, ce concours vise en première partie (présélection), à déceler un mannequin dans chaque pays africain associé au concours puis, d’élire le mannequin africain de l’année.
Parallèlement, se déroulera une autre élection ; celle-ci au plan national (Gabon), celle du «Meilleur Mister gabonais», une première dans le pays !

Comme à l’international, les critères de sélection seront pointilleux en matière de mensurations, de taille et de démarche entre autre. Ces 2ème et 3ème présélections se dérouleront les 19 janvier et 13 février prochains au ministère de la culture. La grande finale qui aura lieu le 18 avril au centre culturel français avec une invitée spéciale, Audrey Joëlle, Miss Cameroun 2008.

Christ On, initiateur et organisateur profitera de cette occasion pour présenter sa nouvelle collection. Rendez-vous est prit.