Le « couturier de la rue » Ted Lapidus est mort


Le couturier français Ted Lapidus, inventeur de la saharienne et de la mode unisexe des années 1960, est mort ce lundi à l'âge de 79 ans. Nicolas Sarkozy a salué en lui un homme qui avait rendu la mode accessible à la femme et l'homme de la rue.

Edmond Lapidus, dit Ted Lapidus, était né le 23 juin 1929 à Paris. Fils d'un tailleur russe émigré, il avait ouvert sa maison de couture en 1958 et habillé la nouvelle vague parisienne et le monde du cinéma, comme Brigitte Bardot ou Alain Delon.

Il restera connu pour avoir lancé le style « militaire » - les pattes à l'épaule, le style safari avec les sahariennes, mais aussi le look unisexe.

Dans les années 70, la maison forte de sa notoriété se lance dans une politique intensive de licences, bien avant ses concurrents, et ouvre de nombreux magasins dans le monde, ce qui vaut parfois à Ted Lapidus d'être considéré comme un couturier de masse, ce d'autant qu'il applique les principes d'une production industrialisée à ses vêtements.

Apres 1980, la griffe cherche un second souffle et commence une lente décroissance. L'arrivée d'Olivier, le fils de Ted Lapidus, dans la maison de couture ne suffit pas à la sauver.

Le style de Ted Lapidus fait de souplesse, de couleurs, de rigueur et manifestant une grande créativité aura accompagné les changements et la grande liberté des décennies 60 et 70.

VOTE POUR L'AFRIQUE




iliona est une artiste gabonaise, elle a été nommée pour la 10ème édition des NRJ Music Awards.
Les KAwards présentent les nouvelles voix féminines de demain. Ils donnent la chance aux jeunes artistes féminines de réaliser leur rêve de se produire sur les plus grandes scènes françaises.
Ces 12 artistes féminines au talent prometteur ont été sélectionnées pour participer aux KAwards

Du 15 décembre au 14 janvier, vous devrez voter pour vos artistes préférées… Vous êtes le jury qui élira la nouvelle star de demain.
Tous les 15 jours, 3 artistes seront éliminées.
Du 15 décembre au 26 décembre, vous devrez sélectionner les 9 chanteuses que vous préférez.
Du 27 décembre au 10 janvier, vous déterminerez les 6 artistes qui participeront à la finale.
Du 10 janvier au 14 janvier, vous choisirez la star de demain.

Vous pouvez voter pour iliona blanc sur

http://www.kawards.fr/artistes/11_iliona_blanc.php


Soyez nombreux a lui apporter votre soutien...

je vous informe aussi l'ouverture du site officiel d'iliona sur :

http://ilionablanc.artistes.universalmusic.fr/


Marlyne Eyene Ella élue Miss Gabon 2009


L’ambassadrice de la beauté veut lutter contre la maltraitance des enfants et la délinquance juvénile

Marlyne Eyene Ella, étudiante à l’université Omar Bongo (UOB), originaire de la province de l’Estuaire, a été élue Miss Gabon 2009 samedi dernier au cours de la cérémonie désignant de la plus belle fille du pays.


18 candidates, choisies dans l’ensemble des 9 provinces du Gabon, ont pris part à la finale de la compétition culturelle Miss Gabon 2009 devant couronner la nouvelle perle de beauté du terroir.


Au terme de la première partie des épreuves consacrée à la connaissance des langues du terroir et au défilé en tenue traditionnelle, en robe de soirée et en tenue olympique, 10 candidates ont été éliminées. Elles ont laissé ainsi le champ de la compétition à 8 de leurs camarades qui se sont affrontées, avec convivialité, au cours de la dernière épreuve basée sur la culture générale.

Après un long moment de suspens, la candidate de la province de l’Estuaire (Libreville), Marlyne Eyene Ella a été annoncée par le jury et sous les acclamations du public, gagnante de cette 9e édition du concours Miss Gabon. Sa première dauphine est Marie Thérèse Bert (Estuaire) et sa 2e dauphine Cynthia Mboumba (Ngounié), toutes deux aussi rayonnantes de beauté que la Miss elle-même.


Pléiade de miss invitées


La nouvelle ambassadrice de la beauté gabonaise a promis de lutter contre la délinquance juvénile, l’exploitation des enfants et les maltraitances dont sont victimes les femmes de son pays.



De nombreuses Miss du continent, notamment celles du Cameroun, du Congo, de la Centrafrique, de l’Ethiopie, de la Côte d’Ivoire et du Togo ont assisté à l’élection de la nouvelle perle de beauté gabonaise. La Miss Europe et la Miss Russie étaient aussi présentes.


Le concours de Miss Gabon pour beaucoup d’analystes contribue à valoriser le patrimoine culturel du pays dans sa diversité. Elle permet de repositionner la femme au centre des cultures gabonaises en tant que gardienne des traditions et des valeurs sociales, mais aussi en tant que facteur de stabilité et de transmissions des savoirs ancestraux.

TOP MODEL GABONAISE





Mika Gloria international top MODEL gabonaise elle vit en GRECE