Le gabonais qui va relever le défi de djo ballard

Cet homme est bel et bien gabonais, un élève de papa Odimba dans la sape , son maitre est passé maitre dans l'art du vêtement, du costume sur mesure, du Mugler, Francesco Smalto, Hermes, Pierre Cardin etc... Le maitre de la mode, veste cintrée et pantalons pattes d'elephants talonnettes Cloclo. Le fils de Lewai qui est devenu en 1977 roi des sapeurs de Brazzaville. Le plus élégants des chefs d'États de la planète.

L'homme qui va relever le défi est le dénommé "le Quiz Master Regis Ibogha Power "ou encore IP pour les intimes. Il est un des pionniers dans le monde de l’animation radio.
BOGHA POWER. De Bhat Power Party à Bhat Power Show. D’Africa N°1 en passant par le Moov du Quizz Régis Massimba est le roi de l’animation haute en couleurs, prince de l’évènementiel et animateur de la soirée Miss Gabon ainsi que des Balafons Awards.

Quel autre animateur pourrait se targuer d’un palmarès aussi impressionnant? Aucun. Régis reste un de ceux grâce à qui le genre Rap a su sortir de sa réputation de Politiquement incorrect pour finalement exploser sous les spotlights.

Ibogha power est l'homme des tirés a cinq épingles, se dresse convenablement de la tête au pied, son style révèle son pouvoir persuasive et son social élégance.

Djo Ballard n'est pas un nouveau né , il n'est pas venu dans la mode par hasard, il se réclame comme l'un fondateur de la sapologie. Le défie ne sera pas facile a relever ses deux catégories de poids qui se confrontent. L'homme a la paire des chaussures capobianco, weston, des maisons de couture Yves Saint laurent, Yoshimoto.

jo Balard, personnage du milieu de la SAPE, la Société des Ambianceurs et des Personnes Élégantes. L’homme fut la coqueluche de ce mouvement dans les années quatre-vingts, toujours tiré à quatre épingles et défrayant la chronique des amoureux de l’habit, de la griffe.

L'homme a son nom dans le dictionnaire. Mais Djo Balard dit qu'il est le roi de la Sape, et il veut que le monde entier le sache. Le défi sera grand.

No comments:

Post a Comment